A l'occasion de son Assemblée générale le 14 mars à Paris, la Fédération Nationale des Chasseurs recevra les principaux candidats à l'élection présidentielle pour écouter et débattre de leurs propositions concernant la chasse, l'écologie et la ruralité.
Devant tous les présidents et les directeurs des Fédérations Départementales et Régionales des Chasseurs et les principaux relais d'opinion du monde cynégétique, les candidats et leurs représentants viendront présenter leur vision de la place et du rôle des chasseurs au coeur des politiques rurales et environnementales.
Les interventions des candidats débuteront à 14h45 pour se terminer vers 18h30. François Filllon interviendra le premier à 14h45 et sera suivi par Emmanuel Macron qui présentera ses propositions à 16h. À partir de 17h, les représentants de Marine Le Pen (17h), de Jean Luc Mélenchon (17h30) et de Benoit Hamon (18h) présenteront les propositions de leur candidat.

Affaires à suivre (sans jeu de mot) !

Médias sociaux

Derniers articles

Brevet Grand Gibier 2018

15.01.2018

Les épreuves du Brevet Grand Gibier 2018 auront lieu le 2 juin à Sauviat-sur-Vige, inscrivez-vous vite auprès de l'Association des Chasseurs de Grand Gibier du Limousin ! Téléchargez le programme : {phocadownload view=file|id=214|text=Calendrier Brevet Gran
17 janvier : 2e recensement des palombes en hivernage

15.01.2018

L'objectif de ce recensement est de connaître la répartition spatiale des populations hivernantes de pigeon ramier et évaluer les tendances d’évolution des effectifs dans la zone agricole. En effet, en période d’hivernage les pigeons ramiers sont gr&eac
3 mars : rencontres bécasses sur le plateau

02.01.2018

Télécharger :{phocadownload view=file|id=213|target=b}  
4 janvier : sortie ornithologique à Murat

02.01.2018

La Fédération des Chasseurs de la Haute-Vienne et l'Office de Tourisme du Limousin en Marche organisent une après-midi d'observation des oiseaux d'eau ce jeudi 4 janvier à partir de 14h30, à l'Etang de Murat, commune de Lussac les Eglises (rendez-v

A votre avis ?

Si le "permis national" était prochainement proposé à 200 €, le prendriez-vous (en lieu et place d'une validation départementale à 169 €) ?