Les chasseurs reçoivent les candidats à la présidentielle

A l'occasion de son Assemblée générale le 14 mars à Paris, la Fédération Nationale des Chasseurs recevra les principaux candidats à l'élection présidentielle pour écouter et débattre de leurs propositions concernant la chasse, l'écologie et la ruralité.
Devant tous les présidents et les directeurs des Fédérations Départementales et Régionales des Chasseurs et les principaux relais d'opinion du monde cynégétique, les candidats et leurs représentants viendront présenter leur vision de la place et du rôle des chasseurs au coeur des politiques rurales et environnementales.
Les interventions des candidats débuteront à 14h45 pour se terminer vers 18h30. François Filllon interviendra le premier à 14h45 et sera suivi par Emmanuel Macron qui présentera ses propositions à 16h. À partir de 17h, les représentants de Marine Le Pen (17h), de Jean Luc Mélenchon (17h30) et de Benoit Hamon (18h) présenteront les propositions de leur candidat.

Affaires à suivre (sans jeu de mot) !

Samedi, c'est l'assemblée générale !

19.04.2018

La Fédération Départementale des Chasseurs de la Haute-Vienne tient son assemblée générale ce samedi 21 avril 2018 au Pavillon Buxerolles de Limoges. Le président Christian GROLEAU y réunira près de 700 personnes pour présenter le
Cerf et chevreuil : nouvel horizon de gestion

14.04.2018

Après plus de 36 mois de travaux, 24 réunions de négociations et 10 versions réécrites, les espèces Cerf et Chevreuil bénificient d'un nouveau volet dans le cadre du Schéma Départemental de Gestion Cynégétique (SDGC).L&rsqu
Haies : les 30 ans de Catherine

14.04.2018

À la Sainte-Catherine, les chasseurs plantent une haie ! Depuis 1987, la Fédération des Chasseurs de la Haute-Vienne conduit chaque année des plantations de haies afin de sensibiliser la population à leurs intérêts écologiques et environnementau
Partagez le Permis de chasser à 0 € !

30.03.2018

  INSCRIVEZ VOS AMIS MAINTENANT !

A votre avis ?

Si le "permis national" était prochainement proposé à 200 €, le prendriez-vous (en lieu et place d'une validation départementale à 169 €) ?