Solidarité : Les Terrines Saint Hubert

terrine pub 1

La chasse existe depuis l'apparition de l'Homme sur Terre il y a 3 millions d'années. Cette pratique a traversé le temps et a évolué du stade de survie alimentaire à celui de loisir contemporain. Malgré de nombreuses idées reçues, la chasse demeure toujours une source d'alimentation naturelle incontournable pour des millions d'hommes et de femmes à travers le pays. La viande de gibier, appelée venaison, bénéficie de nombreuses garanties tant sur la plan qualitatif que quantitatif. De nombreuses études en témoignent.

En Haute-Vienne, les 9000 chasseurs du département prélevent chaque année environ 8000 chevreuils, 5000 sangliers et 500 cerfs. Cela représente environ 300 tonnes de carcasses partagées entre les chasseurs, leurs familles et leurs amis. Tout est cuisiné puis mangé.

Depuis 2017, la Fédération a souhaité partager une partie de cette précieuse venaison avec les personnes qui traversent des situations personnelles difficiles. Afin de rendre accessible cette viande de qualité, la Fédération a demandé à ses adhérents de bien vouloir offrir une partie de leurs captures et a fait appel à un prestataire pour confectionner des milliers de boites de conserve à "ouverture facile" : la Terrine Saint Hubert est née !

Ainsi, le 3 novembre 2017,, jour de la Saint Hubert,  2 500 boites de terrines ont été offertes à la Banque Alimentaire de la Haute-Vienne, en partenariat avec Interprochasse.
Opération réitérée l
e 11 décembre 2018 avec 2 500 boites nouvelle boites sont distribuées pour les fêtes de fin d'année.

Par ceste naturel, évident, solidaire et assumé, les chasseurs de la Haute-Vienne sont heureux de partager avec vous un peu de plaisir et de convivialité. Bonne dégustation et vive la chasse !

banque alimentaire