La gestion du grand gibier est en partie décentralisée dans 20 unités de gestion qui partagent géographiquement le département.

 Pour la gestion du sanglier, chaque unité de gestion est administrée par un comité de suivi composé de 5 représentants 

- un administrateur fédéral qui est aussi l'animateur du comité de suivi,

- un représentant de la chambre d'agriculture,

- un représentant des propriétaires foncier,

- un représentant des propriétaires forestier,

- un lieutenant de louveterie.

Ce comité statue participe essentiellement à la collaboration entre tous les acteurs ruraux et se réunie 3 fois durant la saison de chasse pour suivre l'évolution des prélèvements et la situation des dégâts agricoles, puis décide des attributions de bracelets sanglier.

 

 

Pour la gestion du chevreuil et du cerf, chaque unité de gestion est administrée par une sous-commission de plan de chasse composée de représentants dont :

- un représentant élu des propriétaires forestiers,

- un représentant du service technique du CRPF,

- un représentant du GDF (s’il y a lieu),

- un représentant de l'Office National des Forêts,

- un représentant de la chambre départementale d’agriculture,

- un représentant des propriétaires fonciers,

- un représentant élu de la Fédération des Chasseurs,

- un représentant de l’Office National de la Chasse et et de la Faune Sauvage,

- un lieutenant de louveterie,

- un représentant de la Direction Départementale des Territoires.

Chaque sous-commission propose des attributions cohérentes par territoire et résultant d’un consensus et d’une répartition des prélèvements tenant compte de la surface des territoires et des problèmes éventuels de dégâts. En cas de désaccord, la sous commission en fera état auprès de la commission départementale qui établira la proposition d’attribution.Les sous-commissions sont animées conjointement par la DDT et un membre du service technique de la FDC 87.

Télécharger la cartographie des unités de gestion :